fleur
Le surmatelas embellit les nuits
Par Fleur Déco, le 10 mai 2016 à 10:00 dans la catégorie Solution aménagement
Follow Me on Pinterest

Longtemps l’apanage des literies des grands hôtels, le surmatelas s’est démocratisé. Il fait même partie des achats jugés indispensables par bon nombre de ménages.  On peut évidemment se demander à quoi sert cet accessoire de literie. Et pourquoi multiplier les couches, un peu à la manière de la princesse au petit pois ? La réponse est le mot confort. Quartier Maison vous en dit plus.

Le surmatelas une valeur sûre de la literie (but)

Dans l'ordre : sommier, matelas et surmatelas pour un sommeil parfait.

Les bonus du surmatelas

Pas plus épais qu’une couverture et souvent d’une irrésistible légèreté, le surmatelas a pour premier avantage d’assurer une douceur incomparable au corps. Le qualificatif moelleux vient en tête. Y compris si le matelas affiche une certaine fermeté. Sans la gommer, il la rend imperceptible. On ne peut donc rien lui reprocher. Son autre atout est d’apporter de la chaleur. Dormir sans chauffage, ce qui est recommandé, ne devient plus une épreuve héroïque. Il agit en synergie avec la couette et à eux deux enrobent le dormeur d’une température idéale.

Surmatelas naturel ou synthétique

En fibres, en coton, en bambou, en latex…tel est le dilemme qui se pose au moment de choisir un surmatelas, une fois écartée l’option plumes.  Celle-ci est sans conteste la plus moelleuse. Cela étant, le latex qui assure un maintient du dos optimal reste moelleux en surface. Pour les régions chaudes, bambou et coton préservent la fraîcheur mais apportent de la chaleur en hiver. De bonnes matières  isothermes. Il ne faut pas non plus oublier le surmatelas à mémoire de forme qui épouse le corps et le détend.

Choisir les bonnes dimensions

Avec les surmatelas, le choix est à la carte. La taille est évidemment celle du matelas, mais l’épaisseur varie. En règle générale, elle ne doit pas dépasser 5 cm d’épaisseur. Au-delà, il perd de son intérêt. N’oubliez pas qu’il n’est pas question qu’il se mette à jouer les matelas. Quant à la gamme de prix, elle varie de moins de 70 euros à plus de 300.  Cela dit, on y prend vite goût. A fortiori quand on veut garder son matelas propre. Le surmatelas peut passer en machine !

 
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"