fleur
Le noyer, le bois tendance
Par Fleur Déco, le 14 décembre 2016 à 10:00 dans la catégorie Leçon de style
Follow Me on Pinterest

Le bois sombre arrive en majesté dans la déco. Supplanté par le chêne, le mobilier en noyer avait perdu de sa cote. Mais il revient, adoubé par les grands salons de tendance et les designers. Parfaitement à l’aise avec le rouge, le verre et les matières organiques, stars de l’année qui s’annonce, il fait sa rentrée et Quartier Maison vous le fait redécouvrir.

Un bureau en noyer, contemporain et sobre

Un bois plein de caractère

Il faut savoir que le noyer est un bois plutôt foncé. Mais il est tout en nuance et sa couleur varie du brun clair au brun marbré de noir. Un atout qui fait la joie des ébénistes depuis des siècles de même que son aspect de finition, qui laisse découvrir une veine originale, un peu ondée. C’est aussi un bois de prédilection pour les meubles, car il est robuste. Il est utilisé en tant que bois massif, mais sa beauté est parfaitement mise en valeur en tant que bois de placage.

Pour un intérieur chaleureux

Le noyer réchauffe la décoration. Les designers le plébiscitent cette saison et s’en donnent à cœur joie. Buffets en longueur, où tout le multimédia trouvera sa place, bibliothèque recouvrant un mur entier, tables basses ou hautes, lit en harmonie de la tête aux chevets, avec l’option noyer, ils changent l’atmosphère. Sans manquer de légèreté, il affirme les lignes et réinvente l’espace. Toutes les pièces sont concernées, y compris la cuisine où les façades suivent la tendance.

Le noyer s’adapte à nos envies

Le noyer n’est pas réservé à un style. Avec le mobilier industriel, on le trouve souvent présent sous forme d’étagères ou de plateau, associé à une structure de métal. Il est alors utilisé en bois plein. Ceux qui ne voient que par les meubles de style scandinave ne sont pas en reste, car c’est un bois très prisé des designers nordiques. Il s’adapte aux courbes lisses comme à la rigueur minimaliste. Quant aux fans de vintage, ils vont pouvoir assouvir leur passion. Le noyer a connu une véritable heure de gloire dans les années 60. Autant dire qu’en chinant bien, on peut trouver quelques trésors.

 
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"