fleur
Un matelas connecté pour mieux dormir
Par Fleur Déco, le 15 janvier 2016 à 10:10 dans la catégorie Solution aménagement
Follow Me on Pinterest

Ah, dormir merveilleusement et s’éveiller en pleine forme après un sommeil réparateur… C’est le vœu de la plupart d’entre nous. Les petits génies de la technologie ont donc décidé de prendre le problème à bras le corps et ont fait travailler leurs cellules grises. Résultats de leurs cogitations, un matelas connecté qui répond à toutes les problématiques du repos de qualité. Une nouveauté présentée au CES, le grand salon annuel des nouvelles technologies qui s’est déroulé à Las Vegas aux Etats-Unis. Découvrez la en vidéo !

Ensemble lit plus sommier (But)

Pas encore connecté mais un matelas à ressorts ensachés et mémoire de forme

L’arrivée des matelas intelligents

Il y avait les téléphones intelligents, l’électroménager intelligent, désormais ce sont les matelas qui se mettent à réfléchir. Pour notre confort, s’entend. Celui présenté à un salon de Las Vegas devrait faire école. Muni de capteurs reliés à une application, il permet de vérifier que votre sommeil est réellement réparateur. Comment ? en mesurant ce qui se passe dans votre corps pendant la nuit… Une petite révolution.

Le matelas et le téléphone

Grâce à ce système du futur les dormeurs peuvent configurer le matelas. En effet, dormir à deux sur le même lit ne signifie pas avoir les mêmes besoins. Certains sont à l’aise sur un matelas un peu ferme, d’autre en revanche préfèrent le moelleux. Toutes ces indications sont prises en compte à partir du moment où elles sont enregistrées dans l’application.

Le corps en observation

Avec cette grande nouveauté technologique, nul doute que le matelas connecté se révèlera une aide précieuse. Notamment pour les personnes âgées. On peut imaginer une sorte de surveillance programmée. Avec dès le matin, les informations sur la façon dont le corps réagit pendant la nuit. Une avancée à suivre de près. Ce matelas commercialisé cette année est encore hors de prix (1000 dollars). Mais il ne faudra pas longtemps avant qu’il ne devienne abordable.

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"