fleur
La lampe objet déco par excellence
Par Fleur Déco, le 14 mars 2017 à 10:00 dans la catégorie Leçon de style
Follow Me on Pinterest

En matière de luminaires, le choix se fait en fonction de deux critères : le type d’éclairage et le style. Qu’il s’agisse d’une lampe de table, d’un lampadaire ou d’une suspension.  Et ce n’est pas la partie la plus facile car les propositions sont pléthores. Quartier maison vous aide à faire le tri. Quelques conseils pour commencer et de multiples propositions pour exercer votre sens créatif et aller jusqu’au bout de vos envies.

Chambre blanche et bois - BUT

Point d'orgue en déco, la lampe de chevet s'impose en chambre

Comment choisir ses lampes

Tout dépend de la pièce que vous souhaitez éclairer d’une part et de votre installation d’autre part. Prenons le salon par exemple. Si vous avez opté pour un éclairage indirect, vous n’aurez pas à vous soucier du plafonnier. Le lampadaire s’impose. Il fera équipe avec des lampes à poser sur console ou buffet. Dans une salle à manger ou plus modestement dans le coin repas, une suspension ou des spots sont conseillés. Sans oublier pour le dîner d’amoureux, la petite lampe de table, discrète et chaleureuse. L’exigence de luminosité parfaite est impérative pour la cuisine. Tandis que pour la chambre, on peut mixer éclairage direct et indirect en privilégiant de jolies lampes de chevet.

Les matières et le style

Un intérieur à résonance classique ou au contraire un loft ultra contemporain peut parfaitement avoir des lampes identiques. Tout est question de dosage et d’harmonie. L’uniformité est ennuyeuse et il faut oser les mélanges, c’est pourquoi un lampadaire chromé sera aussi élégant auprès d’un canapé d’angle design que d’un Chesterfield. Pourtant attention à certaines alliances. Les lampes japonaises en papier paraissent bien légères dans un style industriel. Les spots sont moins à leur place dans une pièce à vivre rustique ou à l’esprit nature. On leur préfèrera des luminaires où le bois, le tissu, ou encore le métal noir mat donnent le ton.

Petites lampes et objets lumineux

Les sources de lumière diffèrent selon nos activités. En mode relaxation, on suit l’expression « baisse un peu l’abat-jour ». L’éclairage se doit alors d’être discret, reposant, ce qui ne signifie pas inexistant. Les lampes à poser accompagnent parfaitement ces moments de détente « éclairés » pendant lesquels on prend un livre ou un verre entre amis. N’oubliez pas l’atout guirlandes lumineuses. Elles s’installent n’importe où puisqu’elles fonctionnent à piles et ce sont de vraies créatrices d’ambiance. De la chambre au grenier, elles mettent de la gaité dans la maison et ça ne se refuse pas !

Mots-clefs : , ,

 
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"