Charlotte
Je teste pour vous la fromagère de Lagrange
Par Charlotte, le 20 septembre 2012 à 18:31 dans la catégorie J'ai testé pour vous
Follow Me on Pinterest

Qui aurait cru que faire du fromage chez soi était possible ? Pourtant, grâce à la fromagère de Lagrange, la nouvelle pro des produits lactés, c’est moi (et bientôt vous) ! Sceptique avant de me lancer, j’ai débuté mon initiation dans le métier avec un fromage blanc battu et une faisselle, une humide, l’autre sèche. Et pendant que je relate cette expérience, surprenante, mais bien vraie, un petit fromage de chèvre est en train de prendre forme…

Les ingrédients

Ce qu’il vous faut pour réaliser votre fromage de chèvre : 1 litre de lait de vache ou de chèvre, entier de préférence, un petit Suisse et 6 gouttes de présure.

La préparation

Premier choix : un grand contenant ou 4 petits. J’opte pour les 4 contenants, trop curieuse de réaliser plusieurs recettes nécessitant chacune des temps de repos distincts.

Je commence par mélanger l’ensemble des ingrédients dans un saladier sans battre la composition, puis, je la répartis dans les 4 verres à disposition, ceux dotés de petits trous emboîtés dans les bacs transparents.

J’allume ensuite l’appareil, puis, je le programme pour une durée de 12 heures avant de rabattre le couvercle. L’idéal : lancer la préparation avant de se coucher ! L’avantage ? Hyper silencieuse, la machine n’est pas gênante au niveau du bruit.

Avant :

Après :

12 heures plus tard, je retrouve mes petits pots. Surprise ! La préparation liquide s’est solidifiée. Pour imager le rendu, on pourrait dire qu’il s’agit d’un flan lacté ! Mais ce n’est pas fini. Désormais, il faut rehausser les pots dotés de petits trous à l’intérieur des pots transparents de façon à ce que l’égouttage puisse commencer. Ensuite, on couvre les 4 contenants à l’aide des couvercles dédiés, puis, direction le frigo !

Résultat

Fromage blanc battu

Pour obtenir du fromage blanc battu, j’ai laissé égoutter le tout dans le frigo entre 2 à 4 heures. A la rédaction, on a tous goûté, on a tous adoré. Onctueux et crémeux à souhait, c’est le fromage blanc idéal !

Faisselle humide ou sèche

Pour obtenir de la faisselle humide, il faut prévoir 5 à 10 heures d’égouttage alors que de la faisselle sèche nécessite entre 12 à 24 h d’égouttage. Bon à savoir : mieux vaut vider le lait égoutté dans le bol au fur et à mesure, notamment si l’on préfère un rendu plus sec qu’humide, comme c’est mon cas !

Fromage

Pour le fromage frais ou fromage de chèvre, j’ai laissé égoutter 12 à 24 h, puis j’ai placé le résultat obtenu dans un récipient avant de le couvrir pour le laisser « sécher » à température ambiante durant 3 – 4 jours. Plus bas, la photographie du résultat ! La consistance est la même que celle d’un fromage frais, solide mais idéal pour tartiner une tranche de pain ! Notez que si vous préférez du fromage sec plutôt que coulant, il faudrait le laisser dans un endroit à 15 °…

Aperçu en image, de gauche à droite : la faisselle sèche, la faisselle humide et le fromage blanc…

Et le fromage !

La fromagère de Lagrange, en vente dans les magasins But

 
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"