fleur
Je ne veux pas me faire avoir en brocante
Par Fleur Déco, le 4 août 2010 à 8:00 dans la catégorie Créations personnelles
Follow Me on Pinterest

En ces temps de crise, chiner est un loisir auquel s’adonnent de plus en plus de Français. Entre objets vintage uniques et bonnes affaires, la brocante peut se révéler un excellent moyen de décorer son intérieur. Mais il n’est pas toujours aisé d’être un bon chineur…

Il faut tout d’abord savoir que le bon chineur se lève tôt le matin. Il arpente les allées, repère les objets qui lui plaisent et les note sur son petit calepin avant de revenir marchander. Les bonnes affaires se font souvent avant 10h. Mais on peut également en faire le soir, car certains objets sont sortis du camion en fin de journée.

Le bon chineur négocie…toujours ! Cela fait partie du jeu. Il peut espérer de 10% à 30% de remise.

Enfin le bon chineur se renseigne sur les prix grâce à quelques livres bien choisis comme « Chiner, Collectionner » de Carine Albertus (éditions Hoebeke) ou encore « Chiner de la vaisselle vintage » de Clémentine Pomeau-Peyre (éditions Hoebeke). Et maintenant, il faut se lancer !

© MTA images/J.Chamoux

Mots-clefs : ,

 
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"