fleur
L’indispensable lampadaire
Par Fleur Déco, le 17 février 2015 à 10:21 dans la catégorie Leçon de style
Follow Me on Pinterest

On pourrait installer des éclairages partout : sur les tables, les consoles, la cheminée… Sans oublier les suspensions au plafond, les appliques sur les murs. Une maison bien éclairée c’est l’idée, à condition de choisir l’acteur clé de cette mise en lumière puis de bien le placer. Un challenge souvent résolu grâce au lampadaire, lampe de sol par excellence qui réinvente l’espace.

Lampadaire Mars tout en courbe et en acier, abat-jour en acrylique (But)

Mars, une courbe élégante ponctuée de rouge, pour éclairer la table

Comme une sculpture lumineuse

Quand l’objet mêle l’utile à l’esthétique, il devient précieux. Certains lampadaires assument cette double fonction. Allumés ou éteints il captent l’attention, et leur présence est indéniable. A première vue on ne sait pas toujours qu’ils font partie de la famille éclairage. Ils charment par leur forme, leur matière. Telles des sculptures, on les met en valeur, ils méritent leur espace. C’est au salon qu’ils impressionnent, près du canapé. Ou bien dans une grande entrée, pour étonner les visiteurs. Mais quelque soit le lieu, ils ont besoin d’air autour d’eux, de se faire admirer, avant de diffuser une douce lumière d’ambiance.

Le lampadaire design

Ainsi nommé parce qu’il est dans l’air du temps, c’est le lampadaire branché (sans jeu de mots). Celui qu’on voit dans les magazines et que l’on rêve d’avoir chez soi. Inutile que tout l’ameublement suive. C’est l’avantage. Dessiné avec la sobriété chère aux designers d’aujourd’hui, il est à l’aise avec nombre de styles. Si vous aimez le naturel, choisissez un modèle décor bois. Si vous êtes plutôt décoration loft, maison très contemporaine, l’inox, le tube laqué noir ou blanc est parfait, et surtout la forme « arc », qui signe des lampadaires spectaculaires et déportés.  A sa place au salon, il peut aussi avec une lumière directionnelle éclairer un coin privilégié.

Le lampadaire décalé

C’est celui qui amuse, sans perdre un gramme de son efficacité. Il éclaire et met de l’ambiance, d’où son succès chez les « djeuns ». Et tout est permis, du modèle « feux de circulation », très apprécié des automobilistes, à celui que les jeunes filles adorent, coiffé d’un abat jour jolis cœurs à craquer et bien sûr rose bonbon. Pour les cinéphiles, le lampadaire spot, façon plateau de cinéma reste un must.

 
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Un commentaire

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"