fleur
Conseils pour un intérieur bonne humeur
Par Fleur Déco, le 7 avril 2017 à 10:00 dans la catégorie Leçon de style
Follow Me on Pinterest

Qu’est-ce qui change l’humeur, la fait passer de sombre à enjouée ? Les réponses varient selon les individus, mais en matière de déco intérieure ce qui contribue à donner une ambiance joyeuse est sans conteste la couleur. On peut décupler sa force en tablant sur une forme, une matière. Quartier maison s’est penché sur la chromothérapie pour vous conseiller un shopping bonne humeur et met en avant ses bienfaits dans une maison, faites le test.

Les fauteuils de la nouvelle collection Bahia (BUT)

Dans la maison, la couleur rime avec bonne humeur

Couleur forte en une fois

Tentez la couleur vive, voire forte. Tomate, citron, orange, turquoise, ça sent le soleil, et l’on s’imagine aussitôt au chaud, sous un ciel sans nuage. A défaut de jouer sur toutes ces propositions, on peut se permettre une grosse pièce d’ameublement, comme un canapé, un buffet ou une bibliothèque. L’effet bonne humeur est garanti. Reste ensuite à ne pas charger, au risque d’avoir un sentiment d’oppression. Le meuble coloré, unique, dégage une sorte d’aura. Il attire les regards, alors attention de ne pas le marier avec une déco trop présente également.

La bonne humeur et la douceur

Contrairement à l’exemple précédent (la pièce maîtresse en couleur), on peut préférer l’idée de la multiplication. Moins radicale, elle génère aussi de la bonne humeur. Par exemple les poufs, les coussins, les plaids moelleux se prêtent volontiers à une envie de taches colorées. On gagne ainsi sur tous les tableaux, car ces objets de déco ont beaucoup avoir avec le confort, le casual. Tout ce qui met de bonne humeur. L’astuce est de savoir mélanger avec ce que vous avez déjà, sans peur des oppositions. Si tout est plutôt clair, entrez dans le vif du sujet et tablez sur une teinte chaude (un rouge, un jaune pétant). Si au contraire votre ambiance est plutôt bois sombre, essayez le rose !

L’énergie  des couleurs sixties

Les années pop ont commencé à la fin des années 50 jusqu’au début des années 70. Epoque folle, elle s’est caractérisée par la couleur pour toute une génération qui portait des fleurs. C’est devenu une des tendances de la déco vintage. Dans son ADN colorimétrique, l’orange, le vert, le rouge arrivent en tête, suivis de près par le violet. Des couleurs qui installent à coup sûr une ambiance tonique. Elles se marient avec modération, mais se mixent aisément aux gris, au noir. Alors pensez tapis de fourrure (fausse), lampes en métal, tables rondes, étagères tubulaires, objets en plastique. Ces accessoires aux formes douces installent de l’énergie positive.

 
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"