fleur
Couette confort et oreiller à l’unisson
Par Fleur Déco, le 2 mars 2016 à 10:00 dans la catégorie Solution aménagement
Follow Me on Pinterest

Ce qui rend un lit efficace, et là nous parlons de celui qui vous procure un bon sommeil, c’est évidemment le duo sommier matelas. Tout le monde le sait parce que tout le monde le sent. Il n’y a rien de plus démonstratif que le dos quand on a été mal couché. Un autre duo présente le même intérêt, celui de la couette et l’oreiller. Pour qu’ils soient grand confort, Quartier maison vous donne quelques pistes à ne pas négliger.

la chambre complète avec couette, oreillers et housses (But)

Pour une nuit de rêve, le confort de la couette et des oreillers est primordial

Synthétiques et confortables

Pour la couette, il existe deux types de garnissage. La famille naturelle autrement dit plumes et duvets et la famille synthétiques. D’une manière générale cette dernière est beaucoup moins chère et tellement plus légère, d’où le confort immédiat, sans oublier que ces fibres réduisent le volume du produit. Les oreillers de cette famille présentent aussi de gros atouts. En polyester, en latex, en mousse polyuréthane, ils sont le comble du moelleux. Le garnissage mixte (en partie naturelle, en partie en latex) est une autre possibilité. Une combinaison confortable et d’une durée notable.

Enveloppes et formes

On pense à tort que l’enveloppe n’a pas vraiment d’importance du point de vue confort. Ce qui est une erreur. En la matière, le coton est une valeur sûre, mais certaines viscoses sont appréciées pour leur douceur, d’autant qu’elles font baisser les prix. Pour choisir en toute connaissance de cause, vérifiez sur l’étiquette pour la couette comme pour l’oreiller. Quand ces derniers, sont déhoussables c’est encore mieux. Quant à la forme, elle dépend de la façon de dormir de chacun, tout comme l’épaisseur. Au moment de l’achat, pensez à l’oreiller ergonomique, bloc de mousse compacte à mémoire de forme, et au bon vieux traversin, à utiliser seul ou avec un oreiller.

Les gardiens du confort

Acariens, bactéries et autres monstres microscopiques sont désormais pris en compte par les fabricants. Cet argument rassure les consommateurs et permet même d’améliorer l’inconfort des allergiques. Les étiquetages sont précis à ce sujet. Ces traitements, moins essentiels pour une couette que l’on passera en machine, le deviennent pour les oreillers. En effet, après être passés en machine, peu gardent bonne figure. Rien de plus désagréable que les conglomérats qui apparaissent. En règle général, prenez l’habitude d’ AÉRER. La chambre, le matelas, les couettes et les oreillers. ET pour ces derniers lavez les housses régulièrement. L’hygiène est aussi un confort.

 
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"