fleur
Le tabouret, prince qu’on sort
Par Fleur Déco, le 8 mars 2016 à 10:00 dans la catégorie Solution aménagement
Follow Me on Pinterest

Le tabouret est une invention française. Cocorico ! Il a commencé sa carrière à la cour du Roi Soleil. Siège rembourré et sans dossier, il permettait aux duchesses, et à elles seules, de s’asseoir en présence de la reine. Depuis de l’eau a coulé sous la Seine. Le tabouret s’est démocratisé. Aujourd’hui il prend de la hauteur, se plie, s’accorde parfois un dossier et s’installe aussi au bar. Quelle époque !

Indispensables tabourets, gais et pratiques (But)

Discrets même colorés, les tabourets ont de beaux jours devant eux

Le tabouret tambour

Après ses débuts chez les princes de ce monde, le tabouret s’est offert une facette plus travailleuse. A trois pieds ou à quatre, les artisans en ont fait leur siège de prédilection. Comment est-il passé de l’atelier de l’ébéniste ou du joailler aux appartements branchés des années 70 ? Grâce au designer Henry Massonet  et à son Tam Tam. En plastique, léger et de toutes les couleurs, ce siège conique est devenu si populaire qu’on a oublié l’origine du mot tabouret. Il vient de tabour (ou tabur en ancien français) qui signifie tambour.

Le tabouret passe partout

Certains achats se font après mûres réflexions et maintes hésitations. Impossible d’en arriver là quand il s’agit d’un tabouret. C’est presque un indispensable de la maison. Surtout si l’on choisit la version pliable ou empilable. Contrairement aux chaises, il cumule les fonctions. C’est une assise, une petite table, un escabeau… On le sort pour un invité supplémentaire, mais  il s’intègre facilement dans une chambre, de chaque côté du lit. Et quand le classeur du bureau est sur la plus haute étagère c’est encore à lui qu’on fait appel. Un sauveur qui sait se fondre dans le décor. En bois, en fer, en plastique, il se plie à tout.

Le tabouret new look

Très apprécié des nouvelles cuisines, le tabouret s’y glisse sans difficulté. Pour les coins repas, il permet de gagner de la place. Le côté bar du bloc cuisine est joliment souligné et la hauteur n’est pas un problème. Lorsque le piètement est chromé, il est souvent réglable et pour améliorer le confort, de nombreux modèles sont pourvus d’un dossier. Les plus design ont tout misé sur l’assise. Elle prend des allures de coque permettant un maintient bien enveloppant du bas de la colonne vertébrale. L’ergonomie est passée par là.

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"