fleur
Matelas de bébé, un achat important
Par Fleur Déco, le 2 décembre 2015 à 10:00 dans la catégorie Solution aménagement
Follow Me on Pinterest

Pour sa sécurité durant son sommeil, un nourrisson doit être couché à plat et sur le dos. Voilà pour le grand principe. Mais quel matelas choisir et comment le choisir. Doit-il être un peu dur, plutôt souple ? Quartier Maison a mené l’enquête au pays du nourrisson. Une façon de rassurer les mamans et la promesse de bonnes nuits pour les tout petits.

lit et matelas de bébé (But)

Le matelas de bébé se choisit avec autant d'attention que le lit

Les règles de base

Le matelas doit être approprié. Trop petit s’abstenir, car l’enfant peut se retrouver coincé entre le matelas et la structure du lit bébé. Autre règle, oreillers et coussins sont à bannir. Il ne s’agit pas d’une punition mais d’une précaution, car ils représentent un danger s’il se retourne. La tête enfouie dedans, il risque de ne pas pouvoir se dégager. Mais comme toutes les règles, il y une exception. En particulier si le bébé souffre de régurgitations importantes, voire chroniques. Dans ce cas, pas question de prendre la décision d’y remédier en surélevant la hauteur du matelas ou en l’inclinant. Le médecin est le seul habilité à donner des conseils.

La densité du matelas

Comme pour les grands, il faut que le matelas présente une certaine épaisseur. Entre 12 et 15 cm conformément aux normes de sécurité. L’autre question est celle de la sa densité et n’a rien à voir avec l’épaisseur. Il est facile d’imaginer son rôle car c’est d’elle que dépend le confort du sommeil. Il est conseillé de choisir un matelas dont la densité est comprise entre 20 et 22 kg/m3 minimum. Une indication qui doit être révélée sur l’étiquette. Et sachez que trop de fermeté ou trop de mollesse sont aussi préjudiciables l’une que l’autre.

La matière du matelas

Dans ce domaine, ce ne sont pas les propositions qui manquent. Matelas en laine, en mousse (polyester, polyuréthane) en fibre de coco ou de bambou, en latex… le choix est vaste. D’autant que les allergies sont devenues la mal du siècle et qu’elles n’épargnent pas les plus petits. Raison de plus pour lire attentivement les étiquettes qui vous préciseront de quoi est constitué le garnissage mais aussi le revêtement du matelas désigné sous le nom de coutil.

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS

Laissez votre commentaire

"Ajouter votre image"